Le mythe d’une éternelle jeunesse sexuelle flatte l’ego masculin mais invisibilise les effets du vieillissement, explique la chroniqueuse de La Matinale Maïa Mazaurette, qui observe que tout se passe comme si seules les femmes subissaient les assauts du temps.

La suite

Share this post

Laisser un commentaire

× Sextoy, libertinage ou relation sérieuse?
%d blogueurs aiment cette page :