Dans le monde, 1 enfant sur 150 présente un trouble autistique. Il touche quatre fois plus les garçons que les filles.  C’est pour sensibiliser à l’autisme et encourager la naissance de structures de prise en charge que l’ONU a instauré la Journée Mondiale de l’Autisme qui a lieu chaque 2 Avril. En Afrique, l’autisme reste une réalité encore mal comprise et la Côte d’Ivoire ne fait pas exception à cette règle. La Fondation Orange travaille depuis des années à la sensibilisation de la population et au renforcement des capacités du personnel soignant. On vous en dit plus sur la prise en charge de ce trouble en Côte d’Ivoire dans la suite de l’article. 

Qu’est-ce que l’autisme ?

L’autisme est un trouble neuro-développemental. Il se développe précocement chez l’enfant. Vous pouvez en observer les premiers signes dès l’âge de 3 ans. Les personnes autistes perçoivent le monde différemment. Attention à ne pas confondre l’autisme à une maladie mentale. On naît autiste, comme on naît avec des fossettes ou pas. On n’en guérit pas.

Cependant, plusieurs méthodes éducatives, comportementales et développementales sont utilisées pour soutenir le développement global de l’enfant. La Fondation Orange Groupe qui, depuis plus de 27 ans est engagée dans la cause de l’autisme a noté le potentiel des nouvelles technologies pour aider les personnes avec autisme à progresser et à s’épanouir. Sa longue expérience montre que l’usage du numérique pour les personnes avec autisme permet d’améliorer leur qualité de vie et celle de leurs familles et de faciliter leur insertion sociale. Elle équipe donc les centres d’accueil, renforce leur capacité, investit dans la recherche….

Il faut aussi savoir que d’une personne autiste à une autre, les symptômes varient. Voilà pourquoi on regroupe toutes ces particularités sous le terme générique de Trouble du Spectre Autistique (TSA pour les intimes). Il affecte l’enfant dans la communication, le comportement et les interactions sociales. 

Comment sont pris en charge les autistes en Côte d’Ivoire ?

Si vous avez des doutes pour votre enfant, contactez des structures spécialisées pour établir un diagnostic. Vous pourrez compter sur elle pour vous informer, vous accompagner et vous soutenir. 

Quelques structures de prise en charge des personnes avec TSA

  • Le Centre de Guidance Infantile reçoit les enfants de 0 à 16 ans atteints de différents troubles qui engendrent une inadaptation psychique, mentale, sensori-motrice, scolaire et sociale depuis 1974. 
  • Le Centre Marguerite Te Bonle est un centre de diagnostic et de prise en charge. Il accueille toutes les demandes (évaluations, prise en charge…), a une capacité d’accueil de 12 enfants et propose des orientations pour les patients qui ne peuvent être accueillis.
  • Les associations à contacter : La Page Blanche, Association Autisme Côte d’Ivoire – 2ACI, Préaut… 

Difficile de connaître le nombre de personnes vivant avec le TSA en Côte d’Ivoire. Et même si les demandes de consultations sont de plus en plus nombreuses, les structures spécialisées sont en nombre insuffisant et le personnel n’a pas toujours la formation requise. C’est pour cette raison que la Fondation Orange Côte d’Ivoire depuis 2006 travaille avec les associations et structures d’aide pour améliorer les conditions de vie des personnes avec TSA. Depuis 2006, la Fondation accompagne notamment le Centre Marguerite Té Bonlé avec : 

  • le renforcement des capacités (matériels de diagnostic psychologique) ;
  • le rafraîchissement du bâtiment existant, la construction d’un nouveau bloc et l’équipement en mobilier adapté ;
  • la formation du personnel par un expert international avec l’aide du Groupe.

Comment aider les personnes vivant avec l’autisme ?

  1. Soutenez les structures de prise en charge 
  2. Informez-vous 
  3. Soutenir la famille ou les amis d’une personne autiste

 

Pour toute information complémentaire ou demande de diagnostic, référence, contactez Le Centre Marguerite Te Bonle à l’Institut National De La Santé Publique

L’article Autisme : Quelle prise en charge en Côte d’Ivoire ? est apparu en premier sur Ayana Webzine.

La suite

Share this post

Laisser un commentaire

× Sextoy, libertinage ou relation sérieuse?
%d blogueurs aiment cette page :