Ma mère riait beaucoup avec les autres, rarement avec nous. Peut-être parce que dès que cela nous concernait, ma sœur et moi, elle était incapable de légèreté. Et que son trop-plein d’amour charriait avec lui tout un lot d’inquiétudes. C’est ainsi qu…
Lire la suite de l’article sur Elle.fr

La suite

Share this post

Laisser un commentaire

× Sextoy, libertinage ou relation sérieuse?
%d blogueurs aiment cette page :