Un mélange de soulagement, d’abattement et de profonde tristesse. J’étais dans les rues de Lausanne quand j’ai reçu l’appel fatidique de l’urologue-chirurgien qui venait d’opérer mon mari Antoine pour évaluer son degré d’infertilité. Son diagnostic :…
Lire la suite de l’article sur Elle.fr

La suite

Share this post

Laisser un commentaire

× Sextoy, libertinage ou relation sérieuse?
%d blogueurs aiment cette page :