Une majorité de Françaises ne se livrent pas, ou peu, au plaisir solitaire, par absence de désir ou une méconnaissance de leur corps. Des ressources existent pourtant pour passer aux travaux pratiques, souligne Maïa Mazaurette, chroniqueuse de « La Matinale ». La Suite

La suite

Share this post

Laisser un commentaire

× Sextoy, libertinage ou relation sérieuse?
%d blogueurs aiment cette page :