20914219

L’année 2020 et se termine… Et elle n’a pas été synonyme de plaisir ! A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Orgasme le 21 décembre 2020, Gleeden, le site de rencontre extra-conjugal, a réalisé une étude du 1er au 13 décembre 2020 auprès de 12 500 membres féminins et 11 200 membres masculins en ligne… Et le résultat est sans appel : 8 femmes sur 10, soit 81% d’entre elles, ont affirmé avoir moins joui au cours de l’année, contre seulement 33% des hommes. A contrario, ces derniers ont avoué avoir eu plus d’orgasmes (51%) !

Libido en baisse, tâches ménagères en hausse

© Gleeden

La raison de ce triste constat ? Une baisse de libido constante notamment pour 61% des interrogées qui ont eu moins envie de faire l’amour avec leur partenaire… 

Malgré le confinement, qui aurait pu être propice aux plaisirs en solo, 58% des questionnées ont déclaré s’être moins masturbées. 

Mais la charge mentale du foyer familial a aussi joué un rôle important ! Pour 48% des femmes, les tâches ménagères ont été un frein à l’orgasme. Même son de cloche pour les mères de famille (44%) qui ont dû s’occuper des enfants bien plus que d’ordinaire en 2020.

Et chez les hommes ?

Du côté masculin, l’année a été bien plus agréable au niveau de la ceinture ! Pour une majorité d’entre eux (72%), les périodes de confinement leur ont permis de trouver plus de temps pour se masturber. De même pour les films pornographiques, pour 63% des sondés.

41% de hommes ont “cultivé leur imaginaire érotique en ligne” et 31% ont simplement déclaré avoir eu davantage d’occasions de pratiquer des rapports charnels.

La suite

Share this post

Laisser un commentaire

× Sextoy, libertinage ou relation sérieuse?
%d blogueurs aiment cette page :