“ Il vaut mieux prévenir que guérir ”, nous dit l’adage. Seulement, si on assume de plus en plus d’aller “ voir quelqu’un ” à titre personnel–notamment parce que de nombreuses thérapies brèves séduisent de par leurs outils concrets–,la thérapie de co…
Lire la suite de l’article sur Elle.fr

La suite

Share this post

Laisser un commentaire

× Sextoy, libertinage ou relation sérieuse?
%d blogueurs aiment cette page :